La fécondation in vitro en Tunisie : Traiter l’infertilité à prix pas cher

La fécondation in vitro est l’une des techniques de Procréation Médicale Assistée (PMA) qui permet de recréer en dehors de l’utérus de la femme (dans un laboratoire) les différentes phases de la fécondation naturelle, en joignant un ovocyte à des spermatozoïdes capables de le féconder.

Invitro Tunisie

Une FIV en Tunisie : Pour quels cas ?

La fécondation in vitro est une technique très utilisée en Tunisie par les couples cherchant à avoir un bébé en cas de divers dysfonctionnements mâle et/ou femelle :

  • L’endométriose
  • L’obturation des trompes
  • L’absence ou l’altération du sperme (faible nombre, faible mobilité, des dommages morphologiques)
  • Anomalies génitales mâles qui empêchent les spermatozoïdes à s’émettre avec l’éjaculat
  • En cas d’infertilité non traitée par insémination artificielle (suite à un échec de plusieurs traitements par insémination artificielle)

Les différentes phases d’une fécondation in vitro

Stimulation ovarienne

En administrant des hormones, les ovaires sont stimulés afin de produire et de récupérer plus d’ovocytes à féconder simultanément.

Le médicament et la dose dépendent de la réaction du traitement avec le corps du patient.

Le ramassage

Le prélèvement s’effectue sous anesthésie locale ou générale. Pour récolter, le médecin insère une aiguille très fine dans la paroi du vagin et, à l’aide d’une échographie, il aspire les ovocytes.

La préparation

Les ovocytes sont examinés au microscope afin d’observer le cycle de maturation, puis mis en culture et entretenus pendant quelques heures.

Pendant cette période, un échantillon de sperme du conjoint sera prélevé. Le liquide séminal est, ensuite à son tour, examiné et soumis à une préparation pour récupérer les spermatozoïdes les plus mobiles et dont la morphologie est normale.

En cas d’azoospermie, les spermatozoïdes sont recueillis directement à partir des testicules par une intervention chirurgicale.

Fécondation

Les ovocytes et les spermatozoïdes sont mis en contact. La vérification de la fécondation sera maintenue pour suivre le développement des embrayons et choisir les plus convenables.

Le transfert

Les embryons les plus développés peuvent être transférés dans l’utérus à différents stades de leur développement : généralement, le deuxième ou le troisième jour après la cueillette.

Le transfert se réalise au moyen d’un cathéter inséré dans le canal cervical jusqu’à l’utérus.

Invitro Tunisie pas cher

Les effets d’une intervention FIV

  • Douleur légère au niveau de l’abdomen
  • Chaleur et enflure
  • Perte du sang légère
  • Constipation
  • Troubles digestives
  • Difficultés de respiration

Si une complication se manifeste (une augmentation de fièvre dépassant 38 °, souffrances pelviennes, saignement intensif, urine avec des traces sanguine), il faut contacter le médecin spécialiste pour traiter le problème.

Le résultat

Les patients qui réalisent une fécondation in vitro en Tunisie se contentent bien des résultats très satisfaisants.